Sortir en Flandre

Si je parle de ma vie à moi à l’âge de 20 ans, il faudra que je dise que c’est une vie très mouvementée. J’éprouve une grande pression du côté de ma formation professionnelle. Il est alors très important que je me détende de temps en temps… Je trouve cette relaxation toujours avec mes amis (en Flandre on sort très rarement sans amis. Toujours au moins à  2, jamais seul) au café, en boîte, et parfois on organise des soirées privées à tour de rôle pour aller boire un verre chez un/une ami(e) à la maison (la vie est devenue chère…). Le plus souvent, je vais au café. Là, on parle, on boit un verre, et parfois on joue aux cartes.

Si je veux danser, je sortirai en boîte. Ce sont des moments d’ambiance agréables. En fait, dans notre région, il n’y a plus de grandes discothèques, seulement dans les grandes villes comme Bruges, Courtrai, et les villes à la côte comme Middelkerke. Fort à la mode sont les clubs/cafés de danse. À côté de ça, il y a encore aussi les boums des mouvements de jeunesse comme la KLJ, les scouts ou le chiro, mais c’est surtout de la détente pour les gens qui commencent à sortir (entre 15 et 18 ans). J’ai quelques amis qui étudient à Gand et à Courtrai et de temps en temps, je les rejoins pour aller fêter toute une nuit dans la ville.

Pour résumer : En Flandre, nous commençons à sortir à l’âge de 14 à 15 ans. D’abord on va aux boums (jusqu’à l’âge de 18 ans), après on va au café ou en boîte. Très importants aussi sont les festivals d’été comme Dranouter, Summer Festival, Werchter, Tomorrowland, Pukkelpop,…  Ceux-ci ne sont que des événements uniques au cours de l’année. J’en visite un par an. Les concerts des groupes pop sont une vogue qui commence aussi à l’âge  de 18 ans. On va par exemple à la Lotto-Arena ou au palais des Sports  pour y voir son idole.

Source image : https://pxhere.com/en/photo/725477

Auteur: 
Laurens, Kortemark, 20, NL, 2015